Chanteurs

Fortune de Barry Manilow | Richesse des célébrités

Fortune de Barry Manilow: Barry Manilow est un chanteur et producteur américain qui a une Fortune de 100 millions de dollars. Après une carrière qui a duré plus d’un demi-siècle, Manilow s’est imposé comme l’une des figures musicales les plus importantes de la mémoire récente. Bien que Barry ait enregistré plusieurs de ses propres succès notables, il est également un auteur-compositeur remarquable qui a composé un certain nombre de succès pour d’autres artistes tels que Bette Midler et Dionne Warwick.

À ce jour, il a enregistré 13 succès numéro un, avec 13 autres albums de platine. De plus, six de ses albums ont atteint le statut de multi-platine. Une part importante de la Fortune de Barry provient de l’enregistrement de jingles et de chansons pour diverses publicités télévisées. Il a travaillé avec des marques telles que McDonald’s, Pepsi-Cola et Band-Aid. Cela étant dit, la grande majorité de sa richesse est le résultat de ses ventes record. En 2020, il a vendu plus de 75 millions de disques dans le monde, ce qui fait de lui l’un des artistes les plus prospères sur le plan commercial au monde.

Jeunesse: Barry Alan Pincus est né le 17 juin 1943 à Brooklyn, New York. La famille de Barry a un héritage à la fois juif et catholique. Élevé dans le quartier de Brooklyn à Williamsburg, Barry est diplômé du lycée en 1961. Il a d’abord poursuivi des études postsecondaires au City College de New York avant d’être transféré au New York College of Music. Afin de payer ses frais de scolarité, il a pris un emploi à temps partiel chez CBS. Manilow a terminé ses études à la Juilliard School of Performing Arts, où il a étudié le théâtre musical.

Carrière: La carrière de Barry a commencé en 1964 lorsqu’il a rencontré Bro Herrod, un réalisateur de CBS. Bien que Herrod ait initialement demandé à Manilow de rassembler quelques chansons pour une comédie musicale, Barry a composé une partition originale à la place. Son score a été accepté et la pièce a duré huit ans. Au cours de ces premières années, Barry a également gagné de l’argent en écrivant des jingles pour diverses publicités. Il a également chanté sur plusieurs de ces jingles. Il déclarera plus tard que son temps à composer des jingles l’a aidé à devenir un chanteur pop à succès.

À la fin des années 60, Barry a reçu un contrat d’enregistrement de Tony Orlando, le vice-président de Columbia / CBS Music. Bien qu’il n’ait initialement pas réussi à avoir beaucoup d’impact dans l’industrie de la musique grand public, Manilow a fait un grand pas en avant en devenant le pianiste de Bette Midler, l’accompagnant sur des albums tels que « The Divine Miss M » et « Bette Midler ». Cela a valu à Barry une nomination aux Grammy Awards en 1973. Toujours en 1973, il a sorti un album éponyme avant de sortir avec un succès révolutionnaire en 1975 intitulé « Mandy ». Cela a été inclus sur le deuxième album de Manilow, « Barry Manilow II. »

Après avoir sorti « Mandy », Manilow a continué avec une gamme de succès au fil des ans. Ceux-ci ont été inclus sur des albums multi-platine tels que «Tryin ‘to Get the Feeling», «This One’s For You», «Even Now» et «One Voice». Il est également devenu une figure populaire du divertissement, en jouant dans le téléfilm de 1985 « Copacabana ».

Il est quelque peu ironique que si Barry est un auteur-compositeur extrêmement talentueux, la plupart de ses plus grands succès ont été écrits par d’autres personnes. Manilow n’a pas écrit «Mandy», «Tryin ‘to Get the Feeling Again», «Weekend In New England», «Ships», «On dirait que nous l’avons fait», «Can’t Smile Without You», «Ready to Take a Chance Again », et le hit en tête des charts,« I Write the Songs ». Malgré le titre de cette dernière chanson, Manilow n’a pas écrit la chanson elle-même – cet honneur est tombé à la place à Bruce Johnston des Beach Boys.

Manilow a gagné un montant incroyable grâce aux concerts en direct, et en 1984, il a joué une course de 10 nuits à guichets fermés qui a rapporté plus de 2 millions de dollars au box-office. Il a également tourné avec divers spectacles et comédies musicales à Broadway. Il a continué à sortir de la musique et à composer des partitions tout au long des années 90, et dans les années 2000, il a sorti un album de grands succès appelé « Ultimate Manilow », qui a connu un succès commercial. En dehors de la musique, Manilow est apparu dans un certain nombre de talk-shows, tels que « The Oprah Winfrey Show ».

Probleme juridique: En 1994, Barry a intenté une action en justice contre une station de radio de Los Angeles, affirmant que l’une de leurs publicités détruisait sa réputation. L’annonce se vantait que leur station de radio était meilleure que les autres car elle ne diffusait pas de musique de Barry Manilow. Finalement, la station de radio a accepté de laisser tomber l’annonce.

En 1997, Manilow a réglé une autre affaire juridique en faisant un don de 5 000 $ à l’American Tinnitus Association. Le juge Philip Espinosa a poursuivi le chanteur parce qu’il affirmait qu’un de ses concerts était trop bruyant. Espinosa a affirmé que la musique avait provoqué « un bourdonnement constant » dans ses oreilles.

Combattre le crime: En 2006, Barry Manilow a contribué indirectement à lutter contre la criminalité en Australie. Les responsables ont appris que le meilleur moyen d’empêcher les gangs de se rassembler dans les rues était de diffuser la musique de Manilow aussi fort que possible de 21 h 00 à minuit tous les week-ends.

Des relations: Barry Manilow a eu des relations avec des hommes et des femmes dans le passé. Son premier amour fut sa chérie de lycée, Susan Deixler, qu’il épousa en 1964. Bien que Manilow ait toujours déclaré qu’il aimait vraiment Deixler, il la quitta après un an afin de se concentrer pleinement sur sa carrière musicale. Manilow deviendrait plus tard une relation amoureuse avec des hommes, bien qu’il ait déclaré que son attirance pour Susan était authentique et qu’il n’avait pas mis fin au mariage à cause de ses sentiments homosexuels.

En 1978, Barry a commencé à sortir avec un cadre de télévision nommé Garry Kief. Cette relation s’est poursuivie jusqu’en 2014, date à laquelle le couple a finalement pu se marier en raison de la légalisation du mariage homosexuel en Californie. Il avait auparavant gardé secret sa relation avec Kief, car il craignait que son orientation sexuelle ne dérange les fans – en particulier son large public féminin.

Immobilier: En 1994, il a été rapporté que Barry Manilow avait inscrit sa résidence Bel-Air pour 2,71 millions de dollars. La propriété a été construite 25 ans auparavant et offre une surface habitable de 5 000 pieds carrés. La maison se trouve sur deux acres de terrain et dispose également d’une maison d’hôtes, d’un studio d’enregistrement et d’une salle de théâtre.

Bouton retour en haut de la page