Boxe

Fortune de Don King | Richesse des célébrités

Fortune de Don King: Don King est un homme d’affaires américain qui a une Fortune de 150 millions de dollars. Don King est largement considéré comme l’un des promoteurs de boxe les plus célèbres et les plus réussis de tous les temps. Il a régulièrement fait la une des journaux pour son image unique et ses actions controversées. En termes de carrière, Don King a représenté certains des plus grands noms de la boxe, notamment Muhammad Ali, Mike Tyson, George Foreman, Evander Holyfield, Larry Holmes, Julio César Chávez, Andrew Golota, Félix Trinidad, Roy Jones Jr.et Marco Antonio Barrera. Il était le promoteur des combats les plus célèbres de Muhammad Ali, le « Rumble in the Jungle » et le « Thrilla in Manila ». Bien que beaucoup restent divisés sur ses contributions au monde de la boxe, il est indéniable que Don King s’est fait un nom impressionnant.

Jeunesse: Don King est né le 20 août 1931 à Cleveland, Ohio. Après avoir fréquenté le lycée, il a fréquenté la Kent State University, bien qu’il ait rapidement abandonné. Les premiers engagements de King dans le sport organisé étaient pour le moins suspects. Il a d’abord dirigé une opération de création de livres illégale dans le sous-sol d’un magasin de disques, mais cette opération a été interrompue lorsque King a été emprisonné pour meurtre.

En prison, Don King passait la plupart de son temps à lire et à s’auto-éduquer. Finalement, King recevrait un pardon complet pour ses crimes – mais seulement après avoir été libéré de prison pendant de nombreuses années. De nombreuses personnalités de haut niveau ont écrit des lettres aux tribunaux en faveur de King, ce qui a sans aucun doute contribué à «nettoyer» son image.

Après sa libération, Don King a immédiatement commencé à poursuivre une carrière de promoteur de boxe. Une première étape importante dans son cheminement de carrière a été de convaincre Mohammed Ali de se battre dans un événement caritatif qui aiderait à collecter des fonds pour un hôpital. Après cela, il a formé un partenariat avec Don Elbaum. Elbaum avait des années d’expérience en tant que promoteur de boxe, et il représentait déjà divers boxeurs à succès.

Percée: La percée de Don King est venue quand il a négocié une bourse record de 10 millions de dollars pour la confrontation tant attendue entre George Foreman et Mohammed Ali en 1974. Le combat a été promu comme « The Rumble in the Jungle », et a eu lieu au Zaïre, en Afrique. Une partie de la raison pour laquelle Don King a pu régner en maître sur d’autres promoteurs rivaux était le fait qu’il a réussi à négocier la bourse avec le gouvernement du Zaïre.

En 1975, King a promu un autre des combats d’Ali, cette fois contre Chuck Wepner. Bien que beaucoup aient supposé qu’Ali gagnerait contre Wepner, l’opprimé a réussi à renverser Ali. Heureusement pour Ali et King, le compagnon a été assommé dans les dernières secondes du combat.

La prochaine réalisation majeure de King est venue avec la promotion du combat d’Ali contre Joe Frazier. Don King a surnommé cette réunion la «Thrilla à Manille» en raison de son emplacement dans la capitale des Philippines.

Bien que Mohammed Ali ait été un objectif majeur pour Don King, il a également étendu son opération pour travailler avec de nombreux autres boxeurs à succès tels que Larry Holmes, Salvador Sanchez, Roberto Duran, Mike Tyson, Wilfried Benitez et Alexis Arguello, entre autres. Cela a continué pendant de nombreuses années après la retraite de Mohammed Ali.

Activités en dehors de la boxe: En plus de la boxe, Don King a géré le Victory Tour de Michael Jackson. Il a également acheté un journal appelé Call and Post et l’a dirigé en tant que rédacteur en chef pendant de nombreuses années.

Probleme juridique: Lorsque Don King a dirigé son opération illégale de création de livres, il a assassiné deux hommes. Lors d’un incident, King a tiré dans le dos d’un homme alors qu’il tentait de voler l’un de ses établissements de jeux souterrains. Dans l’autre incident, Don King a piétiné un homme à mort parce qu’il devait 600 $ à King. L’homme était un ancien employé de King’s. Ces deux meurtres ont eu lieu entre 1964 et 1967.

Le tribunal est arrivé à la conclusion que le premier meurtre, dans lequel King a tiré sur un homme dans le dos, était un homicide justifiable puisque King était volé. Pour le deuxième meurtre, dans lequel King a piétiné son employé à mort, King a été reconnu coupable de meurtre au deuxième degré. Cependant, cela deviendrait plus tard un homicide involontaire coupable non négligent, car il était considéré comme «dans le feu de l’action».

Don King a été poursuivi par un certain nombre de boxeurs. Mohammed Ali a poursuivi King devant les tribunaux en 1982, alléguant qu’il avait été sous-payé à hauteur de 1,1 million de dollars. L’affaire a été traitée à l’extérieur du tribunal pour un règlement de 50 000 $. Certains ont suggéré que Ali avait été profité pendant cette période, car il était en mauvaise santé et en état mental.

Larry Holmes a déclaré que Don King l’avait trompé sur 10 millions de dollars de bourse de combat. Après avoir poursuivi King, le boxeur a accepté de prendre un règlement de 150 000 $. Il a également accepté de ne pas dire de choses négatives sur King en public.

Tim Witherspoon allègue qu’il a été amené à remettre plus de 80% de son argent de combat à King et à ses associés. C’est bien plus que ce que la loi autorise. Cela signifiait que Tim Witherspoon remettait fréquemment plus des deux tiers de tout ce qu’il avait fait dans chaque combat, y compris les frais de sanction et autres paiements qui auraient dû aller au combattant. Witherspoon a également été obligé de s’entraîner dans le propre gymnase de King à un coût plutôt que de s’entraîner ailleurs gratuitement. Après avoir poursuivi King pour plus de 25 millions de dollars, il a finalement réglé en dehors du tribunal pour 1 million de dollars.

Mike Tyson pensait également mal de Don King. Tyson a allégué que son promoteur lui avait escroqué des millions de dollars au cours des décennies au cours desquelles ils ont travaillé ensemble. Il a finalement poursuivi King pour 100 millions de dollars et a réglé 14 millions de dollars à l’extérieur du tribunal.

De nombreux autres boxeurs finiraient par présenter des récits similaires. Certains ont même suggéré que King a menacé de faire tuer ou gravement des boxeurs s’ils ne prenaient pas certains combats ou ne faisaient pas certaines choses.

Il est allégué que Don King a été arrêté plus de 35 fois pour divers crimes.

Bouton retour en haut de la page