NFL

Fortune de John Elway | Richesse des célébrités

Valeur nette et salaire de John Elway: John Elway est un joueur de football américain à la retraite qui a une Fortune de 145 millions de dollars. Il agit actuellement en tant que directeur général et président des opérations de football pour les Broncos de Denver. Elway a été un quart-arrière extrêmement réussi au cours de sa carrière et il a établi un certain nombre de records avant sa retraite en 1999.

Au cours de sa carrière dans la NFL, John a gagné un total de 47 millions de dollars en salaire seul. Il a gagné des dizaines de millions de revenus supplémentaires grâce aux avenants pendant ses jours de jeu. En dehors du sport professionnel, il a gagné et perdu d’énormes fortunes grâce à des investissements commerciaux extérieurs. Nous détaillons ces transactions plus loin dans cet article.

Jeunesse: John Elway est né avec sa sœur jumelle le 28 juin 1960 à Port Angeles, Washington. Élevé aux côtés de sa jumelle et d’une sœur aînée, John a vu son père exceller en tant qu’entraîneur de football dès son plus jeune âge. La famille a déménagé à travers les États-Unis alors que le père de John, Jack, était entraîneur de football pour l’Université du Montana et l’État de Washington.

John Elway a excellé en tant que quart-arrière du lycée, s’imposant comme une «double menace» qui pouvait réussir et courir avec des niveaux de compétence égaux. Au cours de ses années de lycée, Elway est également devenu un joueur de baseball qualifié. Au moment où il était prêt à obtenir son diplôme, des dizaines de collèges lui avaient envoyé des offres de bourses de football.

Il a finalement rejoint l’Université de Stanford et est devenu leur quart-arrière vedette. Bien que son dernier match pour Stanford ait été ruiné par un jeu controversé entraînant la perte de l’équipe, il a néanmoins amassé un record impressionnant qui a attiré l’attention de la NFL. Il a également continué à exceller dans le domaine du baseball et a obtenu un baccalauréat en économie.

Carrière: John Elway a été choisi par les Colts de Baltimore lors du repêchage de 1983, et il les a ensuite convaincus de façon controversée de l’échanger immédiatement. Il a même menacé de jouer pour les Yankees de New York (Elway avait encore le potentiel pour devenir un joueur de baseball professionnel) s’il n’était pas échangé. Finalement, il a réalisé son souhait et a été échangé aux Broncos de Denver.

Au début de sa carrière avec les Broncos, Elway a eu du mal à s’imposer comme le quart partant de l’équipe. Cependant, lorsque Steve DeBerg a subi une blessure à l’épaule, Elway est intervenu et les a menés à un match du Superbowl en 1986. En 1987, les Broncos sont revenus au Superbowl mais ont été vaincus une deuxième fois. Ils sont revenus au Superbowl en 1989, cette fois souffrant d’une défaite plutôt démoralisante. À ce stade de sa carrière, Elway était très jeune et certains doutaient qu’il remporterait un jour le Superbowl.

Cependant, il a progressivement acquis une expérience et une confiance précieuses au cours des années suivantes. En 1997, il a ramené son équipe au Superbowl et a finalement obtenu la victoire dont il rêvait. Une fois de plus, la performance d’Elway laissait à désirer – mais cela n’avait pas d’importance. Les Broncos avaient gagné. L’année suivante, Elway a réalisé l’une des meilleures performances de toute sa carrière lorsqu’il a remporté à nouveau le Superbowl. Il a été nommé MVP dans ce qui était son dernier match.

Concessionnaires automobiles: John Elway a créé cinq concessionnaires automobiles sous le nom de marque John Elway Autos. Situées à Denver, les concessions ont été vendues à AutoNation en 1997 pour 82,5 millions de dollars. L’accord a également permis à AutoNation d’utiliser le nom d’Elway comme tactique de marketing jusqu’en 2006. Après 2006, lorsque l’accord a expiré, Elway a pu réintégrer l’industrie des concessionnaires automobiles sous son propre nom.

Dans les années qui ont suivi, John a établi deux concessionnaires Toyota Scion en Californie, un concessionnaire Chevrolet au Colorado, un concessionnaire Chrysler Jeep au Colorado et une franchise Cadillac sous la marque Sonic Automotive.

Propriété potentielle des Broncos: John Elway a une fois eu l’occasion d’acheter ce qui aurait finalement été une participation extrêmement lucrative dans la franchise Denver Broncos. À la fin des années 1990, alors que la carrière de John se terminait, le propriétaire de Bronco, Pat Bowlen, a proposé de vendre à Elway une participation de 10% dans l’équipe pour 15 millions de dollars. L’accord aurait également donné à Elway la possibilité d’acquérir 10% supplémentaires s’il abandonnait 21 millions de dollars de salaire qui lui était dû à l’époque. Il serait également devenu un assistant spécial pour Bowlen et un COO pour les Broncos (qui viendrait bien sûr avec un salaire qui lui est propre).

Donc, en d’autres termes, si John jetait 15 millions de dollars de sa propre trésorerie et renonçait à 21 millions de dollars de bénéfices futurs, il détiendrait 20% des Broncos. C’est essentiellement 36 millions de dollars pour posséder 20% d’une franchise NFL. En utilisant ces chiffres, Pat Bowlen évaluait les Broncos à 180 millions de dollars.

L’accord a même permis à Elway de revendre sa participation avec une majoration de 5 millions de dollars plus 8% d’intérêt par an depuis l’achat initial. Enfin, Elway aurait les premiers dibs si la famille Bowlen décidait de vendre toute la franchise. Elway a refusé de poursuivre l’affaire.

Cela s’est avéré être une très mauvaise décision. Au moment d’écrire ces lignes, les Broncos valent 3 milliards de dollars. Si Elway avait obtenu une participation de 20%, cette réduction représenterait aujourd’hui 600 millions de dollars.

Des années plus tard, de nombreux observateurs se sont gratté la tête, se demandant pourquoi John n’avait jamais mis le stylo sur papier. Ces observateurs ont également souligné qu’Elway avait en fait 15 millions de dollars qui traînaient – en fait, il a vendu un certain nombre de concessionnaires automobiles pour plus de 80 millions de dollars par an avant que Pat Bowlen ne propose l’accord. Pour sa défense, Elway a expliqué qu’il n’était pas d’accord avec l’accord parce qu’il ne voyait pas de place pour lui-même dans le côté exécutif de l’entreprise Broncos.

Autres mauvais investissements: John Elway a fait un certain nombre de mauvais investissements au fil des ans. L’une des plus notables a été la décision d’investir 15 millions de dollars (le même montant qu’il aurait pu investir dans une participation de 10% de Broncos) dans un stratagème de Ponzi. Il a fini par perdre 7 millions de dollars avant de pouvoir retirer 6 millions de dollars en lieu sûr.

En 1998, il a investi massivement dans une nouvelle société appelée Laundromax, qui n’a pas réussi à décoller. Cette année-là, il a également acheté plus de 130 000 actions dans une société de médias de langue latine appelée QuePasa pour 500 000 $. En l’an 2000, le cours des actions était passé de 27 $ à 1 $, marquant une énorme perte pour Elway. En 1999, Elway a investi des millions de dollars dans un site appelé MVP.com, qui a rapidement fermé ses portes. Il était également copropriétaire du Colorado Crush, une équipe de football qui a fait faillite après la fermeture de l’Arena Football League.

Bouton retour en haut de la page