PDG

Fortune de Martha Stewart | Richesse des célébrités

Fortune de Martha Stewart: Marthe Stewart est une entrepreneure américaine et une personnalité de la télévision qui a une Fortune de 400 millions de dollars. Elle a gagné sa valeur nette grâce à un conglomérat d’affaires qui comprend la télévision, des magazines et des produits pour la maison. Au sommet de sa carrière, qui était également le sommet de la bulle Internet, Martha Stewart Living Omnimedia a connu une introduction en bourse explosive. Le jour où son entreprise est devenue publique, Martha Stewart est devenue la première femme milliardaire américaine autodidacte. Malheureusement, au fil du temps, après l’éclatement de la bulle, la capitalisation boursière de l’entreprise a chuté de plus de 50%. Plus d’informations à ce sujet plus loin dans cet article.

Début de vie et début de carrière: Martha Helen Stewart (née Kostyra) est née à Jersey City, New Jersey, le 3 août 1941. Elle est la deuxième des six enfants d’Edward et Martha Ruszkowski Kostyra. La famille a déménagé à Nutley, New Jersey, quand elle avait trois ans. Stewart est diplômée du Nutley High School et a poursuivi ses études au Barnard College of Columbia University. Adolescente, elle a travaillé comme mannequin, notamment dans des publicités télévisées pour Unilever et Tareyton. Elle a également modelé pendant l’université, complétant ses revenus en travaillant avec des clients comme Chanel. C’est alors qu’elle était à l’université qu’elle a rencontré Andrew Stewart, un étudiant de la Yale Law School. Ils se sont mariés en juillet 1961 et elle a obtenu son diplôme de Columbia en 1962 avec une double spécialisation en histoire et en histoire de l’architecture.

Stewart a appris la cuisine et la couture de sa mère et le jardinage de son père. Elle a développé ces compétences en apprenant de nouveaux procédés comme la mise en conserve et la conservation, lorsqu’elle a rendu visite à ses grands-parents à Buffalo, New York.

Stewart a commencé à travailler comme agent de change en 1967, qui était la profession de son beau-père. Elle a déménagé avec son mari à Westport, Connecticut, où le couple a acheté et restauré une ancienne ferme. Stewart s’est ensuite lancée dans une série d’emplois et de projets, y compris sa propre entreprise de restauration et en tant que directrice d’un magasin d’alimentation gastronomique. Entre-temps, son mari Andrew était devenu président de l’éditeur de New York, Harry N. Abrams, Inc. Il a engagé la société de restauration de Stewart pour organiser une soirée de sortie de livre, où elle a été présentée à Alan Mirken, le chef de Crown Publishing. Groupe. Mirken, très impressionnée par les capacités de cuisine et d’hébergement de Stewart, a développé un livre de cuisine avec elle. Sa première publication fut « Entertaining » (1982), écrite par Elizabeth Hawes.

Carrière: Le succès de son premier livre a contribué à son lancement, ce qui a abouti à la publication de plusieurs autres livres par le biais de la marque d’édition Clarkson Potter. Il s’agit notamment de «Martha Stewart’s Quick Cook» (1983), «Martha Stewart’s Hors D’oeuvres» (1984), «Martha Stewart’s Pies & Tarts» (1985), «Weddings» (1987), «The Wedding Planner» (1988) , « Martha Stewart’s Secrets for Entertaining » (1988), « Martha Stewart’s Quick Cook Menus » (1988) et « Martha Stewart’s Christmas » (1989). Elle est également l’auteur de plusieurs colonnes de journaux et d’articles de magazines, et est apparue dans des programmes télévisés comme « The Oprah Winfrey Show » et « Larry King Live ».

Stewart a signé avec Time Publishing Ventures en 1990, avec un accord pour développer un nouveau magazine sous son nom. Le premier numéro de «Martha Stewart Living» à la fin de 1990, et avait une base tarifaire initiale de 250 000. Stewart a également été rédacteur en chef. Une émission intitulée «Martha Stewart Living», basée sur son magazine, a commencé à être diffusée en 1993. Le format initial de l’émission était une émission hebdomadaire d’une demi-heure, mais elle s’est étendue à une heure complète en 1999 et a duré jusqu’en 2004.

Devenir milliardaire

Avec son partenaire commercial Sharon Patrick, Stewart a obtenu un financement en septembre 1997 pour acheter toutes les entreprises de télévision, d’impression et de marchandisage liées à la marque Martha Stewart. Ces entreprises ont toutes été regroupées dans la société Martha Stewart Living Omnimedia (MSLO), avec Stewart en tant que présidente, présidente et chef de la direction et Patrick en tant que chef de l’exploitation.

Le 19 octobre 1999, MSLO est entrée en bourse à la Bourse de New York sous le symbole MSO. Le stock a ouvert à 18 $ par action. À la fin de la négociation, les prix étaient montés à 38 dollars par action, faisant de Stewart un milliardaire instantané sur papier. Le succès a fait de Martha la première femme milliardaire autodidacte aux États-Unis. Sa valeur nette était de 1 milliard de dollars, ce qui équivaut à environ 1,6 milliard de dollars aujourd’hui après ajustement pour l’inflation.

Cependant, en février 2002, le cours de l’action était descendu à 16 dollars par action, lui faisant perdre le statut de milliardaire.

MSO a fusionné avec Sequential Brands Group en décembre 2015. Martha est restée un actionnaire majeur. En avril 2019, Sequential a vendu ses actifs de Martha Stewart à Marquee Brands pour 175 millions de dollars.

Cas de négociation d’actions et incarcération: En 2001, selon la SEC, Stewart a évité une perte de 45 673 $ en vendant les 3 928 actions de son action ImClone Systems après avoir reçu des informations privilégiées de son courtier chez Merrill Lynch. Elle a reçu le pourboire présumé alors qu’elle volait sur un jet privé et a fait le commerce avant d’atterrir.

Le 4 juin 2003, elle a été inculpée par le gouvernement de neuf chefs d’accusation, dont la fraude en valeurs mobilières et l’entrave à la justice. Par la suite, elle a démissionné de son poste de PDG et présidente de MSLO.

Stewart a été reconnu coupable en mars 2004 d’accusations de complot, d’entrave à une procédure d’agence et de fausses déclarations aux enquêteurs fédéraux. Elle a purgé cinq mois de prison en 2004 et une période de deux ans en liberté surveillée. Elle a également payé une amende de 30 000 $.

Fait intéressant, le prix de l’action MSLO a doublé pendant son séjour en prison, rétablissant temporairement le statut de milliardaire de Martha. Malheureusement, dans les six mois qui ont suivi sa libération, les gains boursiers ont reculé de 47%, réduisant la Fortune de Martha à 500 millions de dollars.

Projets post-incarcération: Après sa libération de prison en mars 2005, Stewart a lancé un retour très médiatisé, et a rapidement réussi à nouveau. Elle est revenue à la télévision de jour avec « The Martha Stewart Show », qui a duré de 2005 à 2010 pendant cinq saisons. L’émission a reçu six nominations aux 33e Daytime Emmy Awards en 2006. Elle a déménagé sur la chaîne Hallmark en 2010, où elle a été diffusée pendant deux ans sous le nom de «Martha». Elle a également publié plusieurs livres, dont «Martha Stewart Baking Handbook» (2005) et «Martha Stewart’s Homekeeping Handbook» (2006). Elle a également lancé d’autres entreprises commerciales, notamment une gamme d’articles ménagers haut de gamme pour le grand magasin Macy’s, une chaîne de radio par satellite ouverte 24h / 24 avec Sirius, une ligne de dalles de moquette lancée avec FLOR, Inc. et la marque de vin Martha Stewart Vintage avec E & J Gallo Winery, pour n’en nommer que quelques-uns.

Vie privée: Stewart était auparavant mariée à Andrew Stewart de 1961 à 1990, et le couple partage sa fille Alexis. Elle a été liée de manière romantique à l’acteur Sir Anthony Hopkins et au milliardaire Charles Simonyi.

Immobilier: Il n’est peut-être pas surprenant que Martha possède plusieurs maisons à travers le pays. Son portefeuille immobilier à lui seul vaut probablement au nord de 100 millions de dollars.

En 1997, elle a acheté un domaine de 67 acres à Seal Harbour, dans le Maine, appelé Skylands, construit à l’origine en 1952 pour l’héritier automobile Edsel Ford. L’allée rose mène à une maison de 12 chambres. En 2015, elle a acheté la propriété de 7 acres voisine pour 5,8 millions de dollars.

Dans la ville de Katonah, New York, Martha possède un domaine de 152 acres qu’elle appelle Cantitoe Corners.

À Easthampton, New York, Martha possède une propriété d’un acre en bord de mer qu’elle a acquise au début des années 1990. Des maisons comparables à proximité se sont vendues récemment pour plus de 15 millions de dollars.

Dans le West Village de New York, Martha possède plusieurs unités dans un immeuble de Perry Street. Martha elle-même ne vivrait plus dans aucun de ses logements, mais sa fille Alexis est toujours occupante. En parlant d’Alexis Stewart. En février 2019, Alexis a mis sur le marché un autre complexe d’appartements multiples couvrant plus de 9000 pieds carrés pour un montant alléchant de 53 millions de dollars.

Martha possède un deuxième condo à New York, celui-ci sur la cinquième avenue avec vue sur Central Park.

Bouton retour en haut de la page