Sheikhs

Fortune du cheikh Mohammed bin Rashid al Maktoum

Fortune du cheikh Mohammed bin Rashid al Maktoum: Cheikh Mohammed bin Rashid al Maktoum est le Premier ministre des Émirats arabes unis, le souverain de Dubaï. Il a une Fortune de 14 milliards de dollars. Sheikh Mohammed est le propriétaire de 99,67% de Dubai Holding et le responsable de ces îles de palmiers artificielles vraiment cool dans le golfe Persique. Sheik Mo aime faire tout son possible dans sa vie personnelle. Il a engendré 19 enfants avec ses deux épouses. Le mariage du cheik en 1981 avec sa première femme détient le record du monde Guinness du mariage le plus cher; 100 millions de dollars (en dollars d’aujourd’hui) ont été dépensés pour une célébration d’un mois à Dubaï qui a abouti à un mariage pour 20 000 invités dans un stade spécialement construit. Grâce au lancement de l’Eclipse de 555 pieds de Roman Abramovich en juin 2009, le Sheik possède désormais le DEUXIÈME plus grand yacht du monde, le yacht de 531 pieds 350 millions de dollars appelé Dubai, qui dispose de 8 ponts et d’hébergements de luxe pour 115 invités et 80 membres d’équipage. Sheik Mohammed a construit le plus haut bâtiment du monde, le Burj Khalifa à Dubaï.

Et comme la plupart d’entre nous profitons du début de la saison de football, les vraiment riches sont étourdis par l’excitation de leur propre événement sportif: la vente de yearlings de septembre Keeneland qui a lieu juste à l’extérieur de Lexington, Kentucky. Des milliers des pur-sang les plus prometteurs au monde sont achetés et vendus chaque année lors de cet événement de 14 jours. Grâce à la récession économique mondiale omniprésente, les ventes ont reculé de 41% cette année à 191 millions de dollars. 3 159 chevaux ont été vendus à un prix moyen de 60 734 $. Cette moyenne a été faussée par la vente de 2,05 millions de dollars de Storm ‘n Indian au cheikh Mohammed bin Rashid al Maktoum. Sheik Mo a en fait acheté 34 yearlings cette année pour un total de 13,98 millions de dollars. Ceci malgré sa suspension de 6 mois des courses hippiques qui découle d’allégations de dopage début 2009. Malgré son amour passionné du sport et ses dépenses importantes, Sheik Mo n’a jamais manifesté d’intérêt pour les sports américains comme le football, le baseball ou le basket-ball.

Bouton retour en haut de la page