Boxe

Valeur nette d’Oscar De La Hoya

Valeur nette d’Oscar De La Hoya: Oscar De La Hoya est un boxeur professionnel américain à la retraite d’origine mexicaine qui a une Fortune de 200 millions de dollars. Après avoir pris sa retraite de la boxe, Oscar est entré dans une carrière très réussie en tant que promoteur de boxe et investisseur.

Jeunesse: Né le 4 février 1973 à East Los Angeles, en Californie, Oscar De La Hoya est l’un des rares non-poids lourds à devenir une célébrité de la culture pop. Issu d’une famille de boxeurs, De La Hoya a remporté les Jeux olympiques nationaux juniors alors qu’il n’avait que 15 ans. La mère d’Oscar, Cecilia Gonzales De La Hoya, était en phase terminale d’un cancer du sein et est décédée avant de voir son fils devenir médaillé d’or olympique. De La Hoya a remporté une médaille d’or aux Jeux Olympiques de Barcelone d’été 1992 peu de temps après avoir obtenu son diplôme du lycée James A. Garfield.

Carrière: Surnommé «The Golden Boy», sa carrière amateur comprenait 234 victoires, 163 par KO, avec seulement six défaites. En décembre 1992, De La Hoya a fait ses débuts professionnels en remportant une victoire par élimination directe au premier tour. Il a eu une course extrêmement réussie au cours de sa première année en tant que boxeur professionnel. Le 5 mars 1994, De La Hoya a remporté son premier titre professionnel de champion junior des poids légers de la World Boxing Organization (WBO), avec un KO de Jimmi Bredahl au tour 10 du combat. Quatre mois plus tard, il a éliminé Jorge Paez, remportant le titre WBO des poids légers. En février 1995, il a remporté le championnat junior des poids légers de la Fédération internationale de boxe (IBF) contre John Molina, portant son record général à 18-0.

De La Hoya a fait face à son plus grand défi en juin 1996 lorsqu’il a affronté le populaire combattant mexicain Julio Cesar Chavez. De La Hoya a frappé Chavez et a mis fin aux rumeurs selon lesquelles il avait lentement cessé de jouer. L’année suivante, il a défendu avec succès son titre de poids welter junior. En avril 1997, De La Hoya a remporté une victoire contre le médaillé d’or olympique Pernell «Sweet Pea» Whittaker, prouvant sa réputation de meilleur combattant livre pour livre au monde. De La Hoya a continué comme champion des poids welters jusqu’en septembre 1999. Le 18 septembre de cette année, il a affronté Felix Trinidad dans l’un des combats les plus discutés de la décennie. Trinidad a infligé à De La Hoya une toute première défaite dévastatrice. Après une deuxième défaite en 2000 contre Sugar Shane Mosley, De La Hoya a décidé de s’absenter de la boxe. Il est revenu avec succès sur le ring en mars 2001 lorsqu’il a battu Arturo Gatti au cinquième tour de son premier vol en un an. À 28 ans, Oscar De La Hoya est le plus jeune boxeur à avoir remporté cinq titres mondiaux. Après un lent déclin de carrière, le dernier combat de De La Hoya était une défaite contre l’étoile montante Manny Pacquiao en 2008 qui marquait la fin de sa carrière sur le ring. Il a officiellement annoncé sa retraite le 14 avril 2009, mettant fin à toute rumeur sur un combat potentiel avec le poids moyen léger invaincu Julio César Chávez Jr.

Oscar De La Hoya a connu une carrière de 17 ans (1992-2009) décorée de 10 titres mondiaux dans six catégories de poids différentes. Il a battu 17 champions du monde et a été l’un des meilleurs générateurs d’argent pour la boxe professionnelle, en partie grâce à son rôle de combattant de renom pour la télévision câblée HBO. Oscar De La Hoya reste toujours l’un des boxeurs les plus célèbres de son époque.

Autres entreprises: La beauté et le charisme de De La Hoya ne sont venus que comme catalyseurs de ses autres intérêts commerciaux, notamment un spectacle de boxe en espagnol sur HBO, Boxeo de Oro, une ligne de vêtements et diverses offres de merchandising. Il avait des partenariats avec PS3, Xbox 360 et PSP.

Il a même enregistré et sorti un album latin anglais / espagnol intitulé « Oscar » qui lui a valu d’être nominé pour un Grammy Award. De La Hoya a écrit un livre d’images pour enfants, « Super Oscar », en 2006. Il a reçu des critiques extrêmement positives. HarperCollins a publié l’autobiographie de De La Hoya, «American Son: My Story», en juin 2008.

En dehors du ring, il est devenu le promoteur d’Oscar De La Hoya, en tant que président de Golden Boy Promotions, une entreprise de promotion de la boxe et des arts martiaux mixtes basée à Los Angeles.

De La Hoya est également le fondateur de Golden Boy Partners, qui construit des développements commerciaux et résidentiels dans les communautés urbaines latino-américaines. De La Hoya a brièvement évoqué son intention de se présenter à la présidence contre Donald Trump lors des élections de 2020.

Philanthropie: De La Hoya et ses frères et sœurs ont ouvert le centre de cancérologie Cecilia Gonzalez De La Hoya, en l’honneur de leur mère, au White Memorial Medical Center. La famille a fait don de 350 000 $ au centre. Il a également lancé une organisation caritative pour aider à éduquer les jeunes défavorisés. En 2008, il a fait don de 3,5 millions de dollars à l’école secondaire De La Hoya Animo Charter.

Vie privée: De La Hoya et Millie Corretjer se sont mariés en octobre 2001. Ils ont deux enfants, Oscar Gabriel (né en 2005) et Nina Lauren (née en 2007). De La Hoya a trois autres enfants issus de relations précédentes.

Controverses: En décembre 2001, l’actrice et ancienne Miss USA Shanna Moakler a déposé une pension de 62,5 millions de dollars (parce qu’elles n’étaient pas légalement mariées, ce n’était pas une action en pension alimentaire) pour aider à obtenir le soutien de De La Hoya pour la fille du couple, Antiana (née en 1999) . Leur relation avait pris fin brusquement l’année précédente lorsque Moakler avait vu De La Hoya avec une autre femme aux Latin Grammy Awards (elle était à la maison en train de le regarder à la télévision). L’affaire a été réglée à l’amiable pour un montant non divulgué.

En 1998, De La Hoya a été accusé d’agression sexuelle sur un jeune de 15 ans à Cabo San Lucas, au Mexique. Les autorités mexicaines ont enquêté mais aucune accusation n’a été déposée. La poursuite a été réglée à l’amiable en 2001.

De La Hoya a été arrêté pour un DUI à Pasadena en 2017. Il a plaidé non coupable et les accusations ont été rejetées en 2018. Il a reconnu publiquement qu’il avait un problème de toxicomanie et a suivi un traitement au Betty Ford Center, principalement pour alcool et cocaïne abuser de.

Bouton retour en haut de la page