Comédiens

Fortune de Tom Green | Richesse des célébrités

Fortune de Tom Green: Tom Green est un acteur, rappeur, écrivain, comédien, animateur de talk-show, podcasteur et personnalité médiatique canadien qui a une Fortune de 5 millions de dollars. Comédien, acteur et rap, Tom Green a joué dans la série « The Tom Green Show » sur MTV de 1994 à 2000, et son redémarrage, « The New Tom Green Show ». Il est également apparu dans les films, «Freddy Got Fingered» (2001), «Road Trip» (2000) et «Charlie’s Angels» (2000), entre autres.

Début de vie et début de carrière: Michael Thomas Green, mieux connu sous le nom de Tom Green, est né à Pembroke, Ontario, Canada, le 30 juillet 1971. Sa mère, Mary Jane, travaillait comme consultante en communication et son père, Richard Green, était analyste de systèmes informatiques comme ainsi que capitaine de l’armée à la retraite. En raison du temps de son père dans l’armée, Green a grandi sur une base de l’armée canadienne près de Pembroke, à la BFC Petawawa, ainsi qu’à Ottawa. Il a fréquenté l’école secondaire Colonel By et l’école secondaire Cairine Wilson, avant de poursuivre ses études au Collège Algonquin, où il a étudié la télédiffusion et a obtenu son diplôme en 1994.

Alors qu’il n’avait que 15 ans, Green a commencé à jouer du stand-up comédie dans des clubs de comédie locaux. Le plus remarquable de ces lieux était le club de comédie de Yuk Yuk. Il a continué à le faire et à réserver des concerts pendant les deux ans et demi suivants, jusqu’à ce qu’une fois, il décide d’annuler une réservation afin de rejoindre son groupe de rap lors d’un voyage à New York. Ce groupe de rap s’appelait Organized Rhyme, et il frappait sous le pseudonyme « MC Bones ». Ils ont connu un succès mineur et de courte durée au début des années 1990 lorsque leur single « Check The OR » a été nominé pour un prix Juno en 1993, et a en fait remporté le MuchVibe Best Rap Video Award en 1992. De plus, alors qu’il était étudiant à Algonquin College, Green a organisé une émission de nuit sur le campus de l’Université d’Ottawa, OHUO. Il a uni ses forces avec son ami Glenn Humplik et ensemble, ils ont animé « The Midnight Caller Show », qui était un succès underground autour d’Ottawa.

Carrière: En 1994, Green a décroché son propre spectacle, « The Tom Green Show ». Il n’était pas payant et diffusé à la télévision publique sur Rogers Television 22 dans la région d’Ottawa. Chaque épisode durait une heure sans publicités, et le spectacle a diffusé 50 épisodes au cours de deux saisons jusqu’en 1996. Il a suivi un format de spectacle de variétés, où Green aurait des invités visiter et a également invité des groupes à jouer devant un public en direct. Certains segments préenregistrés ont également été diffusés, impliquant généralement Green faisant des farces à des gens, souvent ses propres parents, Richard et Mary Jane. Puis, en octobre 1996, l’émission a diffusé un pilote unique sur CBC. Il a été bien accueilli et a été repris par la suite par The Comedy Network au Canada en 1997. Avec The Comedy Network, il a diffusé 26 épisodes au cours de deux saisons. En janvier 1999, « The Tom Green Show » a été repris par MTV, et il a commencé à gagner en popularité aux États-Unis et à l’étranger dans d’autres pays. Il a co-écrit l’émission avec Derek Harvie et a co-animé l’émission avec ses deux amis de longue date, Glenn Humplik et Phil Giroux. Il est devenu particulièrement connu pour sa propre marque unique d’humour de choc, avec des sketches controversés et / ou choquants comme faire semblant de bosse un orignal mort ou boire du lait directement en suçant une tétine de vache dans l’émission.

Sa renommée croissante l’a aidé à décrocher de nombreuses autres opportunités. Par exemple, il a été choisi pour la couverture du magazine Rolling Stone, pour leur numéro du 8 juin 2000. Son diagnostic de cancer des testicules en mars 2000 a conduit à une interruption du « Tom Green Show », mais il a profité de l’occasion pour travailler sur d’autres projets liés à son diagnostic. Il a écrit, réalisé et joué dans l’émission spéciale d’une heure sur MTV « The Tom Green Cancer Special » diffusée le 23 mai 2000. Elle a documenté son parcours vers la chirurgie et a été largement saluée pour son côté le plus vulnérable qu’il dépeint. . Il est également devenu un ardent défenseur de la sensibilisation au cancer, en lançant le « Tom Green’s Nuts Cancer Fund » pour collecter des fonds pour la recherche sur le cancer, ainsi qu’en chantant la chanson « Feel Your Balls » lors d’un événement avec des milliers d’étudiants de l’Université de Floride. pour éduquer les gens sur le cancer des testicules.

Après sa bataille contre le cancer et sa guérison, Green a continué à jouer des rôles dans plusieurs films hollywoodiens, tels que « Road Trip » (2000), « Charlie’s Angels » (2000), « Freddy Got Fingered » (2001) et « Stealing Harvard » (2002). En plus d’agir, il a également écrit et réalisé « Freddy Got Fingered ». Ce film particulier a été largement considéré comme l’un des pires films de l’année et a remporté des prix dans cinq catégories différentes aux Golden Raspberry Awards 2001 (récompenses attribuées aux pires films). À la mi-2003, MTV a offert à Green l’opportunité de présenter à nouveau son propre spectacle, intitulé « The New Tom Green Show ». Le spectacle n’a duré que onze semaines avant d’être annulé en raison de faibles notes. Il a depuis continué ses performances de comédie stand-up et a été impliqué dans de nombreux autres projets. Certains d’entre eux incluent un retour à la musique rap, la sortie de plusieurs albums; un retour à la télévision avec des apparitions dans des émissions de téléréalité comme « The Celebrity Apprentice » et « Celebrity Big Brother »; et le podcast audio « Tom Green Radio ».

Vie privée: En juillet 2000, Green s’est fiancée à l’actrice Drew Barrymore. Ils s’étaient rencontrés pour la première fois après que Barrymore ait invité Green à apparaître dans le film « Charlie’s Angels », qu’elle avait produit et joué. Ils se sont mariés en juillet 2001, ont demandé le divorce en décembre 2001 et ont finalisé leur divorce en octobre 2002.

Bouton retour en haut de la page